Le blog du J'GO
Veuillez patienter...
Le blog du J'GO
ARRIÈRE-CUISINE, infos pratiques, BRÈVES DE COMPTOIR et humeurs gasconnes en direct des restaurants J'Go de Toulouse et Paris

Au cœur de la musique

Article publié il y a 2 ans
musique marciac
Pendant le Festival, le Jgo Marciac vous propose une programmation spéciale dans ses différents espaces, à découvrir au gré des saveurs culinaires... Avec notre ami Thibaud Soulas, c’est un répertoire jazz et latin jazz que le J’Go vous propose, avec de vraies sessions de concert pour tous les publics présents sur Marciac, et de vraies belles surprises... Tenez-vous informés sur nos réseaux sociaux....



Carte d'été

Article publié il y a 2 ans
visuel de saison

L’été sera chaud, dans les tee-shirts, dans vos J’Go… La carte renouvelée de nos restaurants met à l’honneur les tomates de Jean Luc Garbage et leurs saveurs exquises. Les aubergines, courgettes et poivrons seront également de la partie, tout comme les incontournables du J’Go (agneau fermier du Quercy, porc Noir Gascon, bœuf Charolais de Gascogne et volailles du Gers) pour un été haut en couleurs.

Suivez le guide de nos menus sur notre site internet lejgo.com

Les Jardins, épicerie et comptoir

Article publié il y a 2 ans
la loge
Après 15 ans passés à dénicher des producteurs hors du commun pour nourrir les marmites de ses propres restaurants, le J'Go offre aux particuliers la possibilité de connaître à leur tour le plaisir de cuisiner ces produits d'exception. 

Sur place, à emporter ou en livraison à domicile 

- Fruits et légumes de saison en agriculture raisonnée ou biologique. Issus de trois fermes partenaires du J'Go, en Ariège (Mme Chauvin, Saint-Ybars), Tarn-et-Garonne (Famille Guihard, Montauban) et Gers (famille Garbage, Saint-Martin d'Armagnac) 

- Charcuteries et conserves de Porc Noir de Bigorre AOC élaborées par nos charcu­tiers, au sein de l'atelier artisanal du J'GO à Hachan (Hautes-Pyrénées) 

- Jambon de porc Noir de Bigorre. Produit d'exception qui rivalise avec les meilleurs jambons ibériques. 

- Poulet cru ou rôti. Il s'agit d'un poulet plein air élevé par la famille Lacroix à Espas (Gers) entre 120 à 140 jours (contre 80 pour le bio ou le Label Rouge) nourri aux céréales de la ferme, plumé et abattu sur place. 

Cet été, pour cause de mesures post-grippe aviaire, nous ne serons pas en mesure de vous proposer du canard, sous quelque forme que ce soit. Le retour à la normale est prévu pour le début de l'automne

Les carcasses du J’Go

Article publié il y a 2 ans
la boucherie

Le J’Go achète et travaille des carcasses entières de canard, cochon, poulet, bœuf et agneau. Tous les morceaux sont valorisés en cuisine. C’est une chose rarissime dans le monde de restauration, mais il s’agit ici d’une démarche volontaire, morale, qualitative et environnementale.

Parce que J’Go

Article publié il y a 2 ans
Carré de Porc Noir au Madiran Salade de mache, pissenlits a la ventreche de Porc Noir Bouillon aux Tarbais

Parmi les questions fréquemment posées par nos clients, revient celle-ci : Qu’est-ce qui distingue le J’Go des autres restaurants ? Dans nos établissements, on est capables de répondre aux questions : « Qui a produit ? Où ? Comment ? », et on sert des produits d’excellence dont la qualité va souvent au-delà des labels...

Jardins divers.... et de printemps

Article publié il y a 2 ans
Régis dans la loge La loge des Jardins

Il n’y a plus d’après à Saint Germain des Près, et c’est bien regrettable, mais il y a désormais « Les Jardins du J’Go », étal habillé aux couleurs des produits d’exception acheminés par nos soins depuis vergers et champs du Sud-Ouest. On remplit son cabas de produits frais aux saveurs incomparables, qui mettent le marché de Fleurance à trois minutes des Deux Magots, et rendent les vergers luxuriants du Tarn et Garonne accessibles depuis le métro Mabillon.



Mangez-les, et ouvrez-là !...

Article publié il y a 2 ans
Castillonnaise

Ce mois-ci, à Toulouse, vous aurez deux occasions d’agir sur le réel : voter à la présidentielle et manger intelligent. Pour le vote, débrouillez-vous seuls dans la solitude de l’isoloir. Ça ne nous regarde pas. Pour manger intelligent en revanche, laissez-nous faire, c’est notre rayon ! Pour la faire courte, sachez que depuis le 14 avril, vos coups de fourchettes se transformeront en coups de pouce à des éleveurs valeureux dont le travail contribue à l’aménagement du territoire, à la sauvegarde de patrimoines agricoles en danger, à la protection de l’environnement, à la diversité des élevages, à la typicité des races et à la lutte contre l’uniformisation du goût.

Le J’Go vous propose de découvrir deux races pyrénéennes oubliées : le bœuf casta et l’agneau de race castillonaise. Ces deux races, inadaptées aux standards de l’agriculture moderne, ont, comme le porc Noir de Bigorre, failli disparaître dans les années 1980. Aujourd’hui, elles connaissent un renouveau fragile qui mérite d’être soutenu.

En dégustant ces viandes exceptionnelles et en donnant votre avis via des formulaires distribués à chaque convive du restaurant, vous aiderez Jean-Michel Coustalat, éleveur de Casta à Vignec (près de Saint-Lary) et Valérie Fonseca, éleveuse de castillonaises à Saint-Marty (près de Tarbes) à donner une réalité économique à leur travail mené à la marge des standards, et à envisager un avenir pour ces deux races formidables.

Profitez-en ! Les occasions de manger de la casta et de la castillonaise sont rares, et les occasions de donner un avis constructif, aussi. 

La belle époque des fraises

Article publié il y a 2 ans
fraises Tarte aux fraises fraises à la violette

Vous préférez ramener votre fraise ou que l’on vous envoie aux fraises ?...
Bon en attendant de sucrer les fraises… parlons-en ! A Toulouse comme à  Paris, venez gouter dès maintenant les premières fraises de la saison, en provenance du Tarn et Garonne...

Elles égaient de rouge nos étals et nos jardins au printemps, il faut quand même patienter un peu pour que le soleil en plus de leur éclat les gorges de sucre et leur fasse exhaler leurs parfums.

Pour les consommer nos souvenirs d’enfance nous rappellent qu’elles se mangent simplement directement cueillies sur le pied au petit matin lorsque la brume se retire, juste lavées par la rosée.Ou nettoyées et juste arrosées d’un filet de jus de citron pour exhaler leur parfum.

Dans vos J’Go, vous les retrouverez, par exemple en compote avec de la rhubarbe, en financiers, ou simplement au vin rouge de Gascogne et à l’Armagnac… Alors, à table …

La bêle et la blette

Article publié il y a 2 ans
découpe agneau
En prévision du repas pascal de la semaine prochaine, la boucherie du J’Go Toulouse a conçu une offre aux petits oignons : agneaux fermiers entiers, ou demi agneaux en caissettes, découpés à la demande et taillés sur mesure. Les prix sont disponibles sur place. Et si vous vous demandez pourquoi il est question de blette dans le titre de cette brève, c’est un peu parce que l’épaule d’agneau aux blettes est une idée de recette intéressante, et surtout parce que ça permettait de faire un titre rigolo.

Haut Pivolo !

Article publié il y a 2 ans
Pivolo
Au J'Go Toulouse, monter à l'étage conduit au bar Pivolo... Mais Pourquoi Pivolo ?

Parce que le Panthéon des Gascons ne se limite pas à Jacques Fouroux et d’Artganan, le J’Go a voulu, sur ses murs et dans ses verres, saluer la mémoire de Georges Pelletier Doisy, dit Pivolo, auscitain volant, international de rugby, héros de la grande guerre et premier aviateur à avoir, en 1924, volé de Paris à Tokyo en 20 étapes.

« Précédent 1 2 3 4 5 6 719 Suivant »