Le blog du J'GO
Veuillez patienter...
Le blog du J'GO

ARRIÈRE-CUISINE, infos pratiques, BRÈVES DE COMPTOIR et humeurs gasconnes en direct des restaurants J'Go de Toulouse et Paris

Mieux vaut Tarbes que jamais

Article publié il y a 11 jours
tarbais frais

Manger un cassoulet est sans doute la dernière idée qui vous passerait par la tête en cette semaine brûlante du mois d’août. Pourtant, la saison des Haricots Tarbais frais s’annonce (fin août-fin septembre), et avec elle les meilleurs cassoulets de l’année. Il n’y pas a hésiter. Qui n’a jamais mangé un cassoulet aux haricots frais ne sait pas vraiment ce qu’est le Sud-Ouest.

Manger froid

Article publié il y a 13 jours
salade pot au feu tartare de charolais ratatouille et jambon fermier
Avec les grosses chaleurs, le J’Go vous propose une cuisine adaptée et essentiellement froide…

A la question « peut on manger froid et bon », notre chef de cuisine, Régis Daudignan vous répond : « Chez nous, dans le Gers, la question ne se pose pas. Autrefois, quand arrivaient les premières chaleurs, les femmes de la maison s’affairaient dès le matin pour préparer des plats que nous mangions froids à midi comme le soir. Nous en faisons des plats savoureux, bien assaisonnés et équilibrés, cuisinés spécialement pour être consommés de cette façon. ».

Boucherie Productions

Article publié il y a 2 mois
vitrine juillet cerises Rainier épicerie
Dans votre boucherie du J’Go, à Toulouse, nos équipes vous proposent désormais de commander vos pièces à emporter(Poulet Pategrain, rôtis bardés au Porc noir de Bigorre, …) , vos grillades (saucisse de Toulouse, chipolatas,…), vos lunchs à emporter (au bureau ou en pique-nique)

L’épicerie prend forme et vous permet de bénéficier du meilleur de nos producteurs (légumineuses, fruits de saison, bière artisanale, vins du Sud-Ouest, conserves des ateliers J’Go, pain). 

7 jours sur 7, le J’GO se met en quatre pour vous… le jour comme la nuit.

Le retour du J’Go Marciac

Article publié il y a 2 mois
slide marciac

Pour la 4ème année consécutive, le J’Go installe un bistrot éphémère pendant le festival Jazz in Marciac. Approvisionnement 100% locavore, cuisine maison, légumes frais, viandes issues de carcasses entières, musique live, wifi gratuit dans la grange, formules rapides avant et après les spectacles… Que demander de plus ?

Rue Notre Dame, pendant le temps du Festival Jazz in Marciac (29 juillet-15 août). A suivre sur www.marciac.lejgo.com

J'Go estival

Article publié il y a 2 mois
été 2016

L’été est arrivé dans vos restaurants ! L’été des vacances pour certain mais l’été de l’insouciance pour tous. L’été, le soleil, les épaules qui se dénudent. L’été des ferias dans tout le sud de la France. L’été des saveurs, les fruits, les légumes gorgés de soleil.

Mais surtout la carte renouvelée de nos restaurants, qui met à l’honneur les tomates de Jean Luc Garbage et leurs saveurs exquises. Les aubergines, courgettes et poivrons seront également de la partie, tout comme les incontournables du J’Go (agneau fermier du Quercy, porc Noir Gascon, bœuf Charolais de Gascogne et volailles du Gers) pour un été haut en couleurs.

Sur le site www.lejgo.com, vous pouvez télécharger à tout moment votre carte de saison suivant l’établissement que vous souhaitez visiter, mais aussi consulter quotidiennement les menus suggérés par nos équipes.

Les beaux légumes de Jean Luc Garbage

Article publié il y a 2 mois
Jean Luc Garbage

Jean-Luc Garbage cultive des légumes et des mini-légumes à Saint-Martin-d’Armagnac. Il est connu dans le monde de la gastronomie pour l’excellence de ses mini-légumes.

Outre le J’GO, il fournit des tables prestigieuses, notamment étoilées, en France et en Espagne. Il produit essentiellement sous serres, et respecte strictement les règles de la culture naturelle.

Fils de paysan, il s’est d’abord consacré à la culture de fleurs. Il a finalement choisi de cultiver des légumes parce que l’idée de nourrir les autres est capitale pour lui.

Laissons-lui le résumé de sa philosophie : « Laissez au paysan la liberté de penser et celle de produire, et vous ferez de lui un homme heureux. »

Au comptoir du J'GO

Article publié il y a 3 mois
comptoir sud ouest comptoir des vins
Dans la plupart des restaurants, le comptoir ne sert à rien si ce n’est à supporter le poids de la caisse ou faire office de sous-main pour la signature les chèques. Du coup, il est nickel. À l’inverse au J’Go, le comptoir est usé. Usé par la course de cent mille paires de coudes. Usé par les coups de chiffon et la valse des verres. Usé par le défilé des copains.

C’est une chance : comme dit l’adage, on ne connaît l’amitié qu’à l’usure.

Le retour du J’GO Saint-Germain

Article publié il y a 3 mois
les arcades

Depuis la fermeture en 2015 du J’GO de Paris-Saint-Germain-des-Prés, pour cause de restructuration du marché, on n’avait plus aperçu l’ombre d’une chaise siglée J’Go à l’ombre des arcades. Mais tel un phénix renaissant de ses cendres de rôtissoire, le J’Go revient en terrasse à Saint-Germain par l’entremise de sa loge maraîchère, qui dispose désormais d’un bel emplacement en terrasse. C’est un peu comme si la Suisse avec un accès à la mer, et c’est parfait pour fêter l’Euro 2016 à l’air libre en profitant de grignotages gascons !

De la Daube au crépuscule

Article publié il y a 3 mois
boucherie
À Toulouse, en sortant du ciné, du théâtre ou d’où vous voulez, vous pouvez envisager de manger autre chose que des nuggets de poulet industriel servis dans une boîte en carton : la boucherie du J’GO, ouverte jour et nuit, sert des plats préparés à emporter (daube de charolaise du Gers de JP Laffitte, blanquette de veau de lait  la ferme Esculié -Haute-Garonne- aux asperges de Stéphane Guihard –Montauban-) Les oiseaux de nuit peuvent enfin picorer des aliments sains et consistants.

Meetic + L’Amour est dans le pré + pastifret = J’GO

Article publié il y a 3 mois
Pastifret

Voilà des semaines que je vous bourre le mou avec des histoires de livraison du J’GO à domicile via Deliveroo (Paris et Toulouse) ou TakeEatEasy (Toulouse). Maintenant que l’info est passée, je rappelle que le J’GO est un restaurant gascon, c’est-à-dire un lieu où l’on se laisse surprendre par les bonnes rencontres qu’on y fait. Si je vous révélais le nombre de couples qui se sont formés au J’GO, le nombre d’enfants nés de ces unions depuis 20 ans, à Paris comme à Toulouse, vous ne me croiriez pas. Le J’Go, en fin de compte, c’est un peu la rencontre de Meetic et de l’Amour est dans le pré… avec un peu de pastifret autour. 

« Précédent 1 2 3 421 Suivant »